A la découverte d’Hexagone FM

Logo Dvm Production twitter

 Denis Durand Fondateur de Hexagone FM, consacre son énergie à la promotion des artistes.

Basée dans la ville de Meknes au Maroc, cette station se met au service des artistes pour leur assurer une diffusion et une promotion régulière.

Denis durand photoDenis Durand en est le maître d’Oeuvre et s’active pour mettre le fruit de son travail 0à la disposition de tous les artistes. Nous sommes désireux aujourd’hui de le mettre en lumière et qu’affluent vers Hexagone Fm, les artistes et les auditeurs de tous les horizons.

Afin de découvrir Mr Denis Durand et Hexagone Fm, je vous propose un article réalisé par Nicolas Goyet, rédacteur de La Lettre.Pro Radios et Médias.

 

hexagone fm photoPourquoi as-tu créé Hexagone FM ?
La Radio est pour moi une passion depuis 1965. A 10 ans, je m’enregistrais des émissions à l’aide de mon électrophone et de mon magnétophone. Une radio imaginaire que j’avais appelé Europe N°2 (tu verras plus loin pourquoi cela est étonnant). En 1982, j’intégrais tout normalement les toutes nouvelles radios, dites « libres », à Brest. Tout d’abord Radio Paradis (où je fus responsable des programmes le weekend et vice président), puis Radio Basket (devenue Contact FM par la suite) et, de 1986 à 1995, Radiogram (radio du quotidien Le Télégramme de Brest) devenue en 1989 Europe2 (tu vois le rapport avec mes débuts en 1965). Parallèlement, je faisais des animations commerciales et des soirées dont des mariages. En 1995, je quittais Brest pour m’installer en Vendée et j’arrêtais la Radio. Un press-book complet concernant toute cette période fut rédigé. En 2006, après quelques problèmes familiaux, je partais vers le Maroc. Dans ce pays, j’ai contacté toutes les stations radiophoniques, mais aucune ne m’a engagé, soit parce que soit non bilingue, soit par manque de moyens financiers pour me défrayer. En fait, je connais la réponse: il faut connaitre des personnes haut-placées ici pour pouvoir travailler. En Octobre 2012, un jeune marocain me propose de monter avec lui une webradio Crystal Hit via Radionomy. Au bout de trois mois, cette webradio s’arrête par manque d’auditeurs. Alors, ayant toujours cette passion de La Radio au creux du ventre, je me décidais de monter ma propre webradio. Mais avant de me lancer, j’ai fais une étude pour voir ce qui plairait aux auditeurs mondiaux et je me suis aperçu qu’ils étaient en demande de chansons francophones de tous genres. Alors, après maints téléchargements, je lançais Hexagone FM (FM comme Fabuleuse Musique et non comme Modulation de Fréquence) le 8 Mars 2013 à 05h00 du matin.

-Quand as tu crée cette radio ?
Comme je te l’expliquais plus haut, après 1 mois à préparer les chansons, les rubriques, j’ai lancé Hexagone FM le 8 Mars 2013.

-Parles moi plus en détails du concept
La thématique de Hexagome FM est exclusivement composée de chansons francophones de 1950 à nos jours. Bien sûr, tous les grands succès, tous styles confondus, mais depuis un an, je soutiens des chanteuses et chanteurs émergents, la première fut Lyz’an du Finistère. Maintenant, des artistes et des producteurs me contactent et me font parvenir leurs CD ainsi que toute information sur leurs nouveautés et leurs concerts que j’annonce sur la page Facebook de Hexagone FM ainsi que sur le site. La programmation de Hexagone FM est aussi complétée par des news, toutes les heures, de la météo, de l’éphéméride du jour, de l’horoscope, de propositions d’emploi, de la sélection des programmes TV, d’infos insolites, de l’actualité des VIP et des news sportives avec des rubriques spéciales concernant l’actualité importante comme bientôt La Coupe du Monde de Football et le Tour de France de cyclisme.

-Pourquoi avoir choisi ce créneau musical ?
Après avoir fait une étude mondiale sur les goûts des auditeurs potentiels, je me suis aperçu qu’il y avait une forte demande de chansons francophones de tous genres.

-Comment composes tu la programmation ?
Je recherche chaque jour des succès qui ont marqué les auditeurs depuis plus de 60 ans, Je me tiens au courant des nouveautés et je reçois les propositions des artistes et des producteurs.

-Ajoutes-tu souvent de nouveaux titres ? Comment les choisis tu ?
Chaque jour, je rajoute en moyenne trois nouveaux titres. Je les choisis en fonction des paroles qui doivent être exclusivement francophones.

Réalises tu des émissions des spéciales ? As-tu des partenariats avec des événements ?
Il m’est arrivé de réaliser des émissions spéciales comme une heure avec Georges Moustaki lors de son décès. Autrement, chaque Samedi à 16h00 et Dimanche à 10h00, j’anime une émission le »Top des Tubes ». Chaque semaine, je présente les vingts titres qui ont eu le plus de succès une année précise. Il y a un an,j’ai commencé avec l’année 1960 et doucement, je m’achemine vers l’année 2013. Samedi prochain, je présenterai l’année 2000. Pour le mois d’avril 2015, Hexagone FM sera partenaire avec un festival musical qui se déroulera à Dakar au Sénégal.

As tu des contacts avec tes auditeurs ? Est ce que tu t’en sers pour faire évoluer ta programmation en fonction de leurs attentes ?
Bien sûr, j’ai des contacts avec mes auditeurs, soit via la page Facebook de Hexagone FM, soit par mails via hexagone.fm@hotmail.com. Il ne se privent pas pour me complimenter ou bien pour critiquer certaines choses comme, par exemple, trop de Rap. Donc, maintenant j’évite de programmer les nouveautés Rap.

Combien de temps passes tu à gérer ta radio chaque semaine ? Comment concilies tu cela avec ta vie quotidienne ?
Ah, la bonne question. Je suis sur Hexagone FM chaque jour du matin, 07h00, au soir minuit. Entre les recherches de chansons et des nouveaux podcasts ainsi que la recherche de nouveaux jingles, les téléchargements, les relations (soit par mail, soit par Facebook) avec les artistes, les producteurs et les auditeurs et pour finir, l’édition du programme du lendemain, je n’arrête pas. Je me permet juste le Vendredi pour faire une pause et encore seulement à midi pour reprendre vers 21h00. Pour ma vie quotidienne, heureusement que j’ai une épouse compréhensive qui connait ma passion et qui admet le temps passé à m’occuper de tout cela. Mais il est vrai que je devrais prendre un peu de temps ne serait-ce que pour faire un peu de sport.

-Comment as tu créé ton site ? Via quelle plate forme ?
Pour l’instant, je me sers du site que m’a proposé Radionomy. Mais il est vrai que je préférerais un site plus personnel. Par manque de temps et aussi par méconnaissance informatique, je n’en ai pas fabriqué un.

-Comment évolues la courbe d’audience de ta radio depuis sa création (les grandes lignes ?). Hausse permanente ? Stabilité ? Quelle est d’ailleurs ton audience moyenne ?
Le début était assez difficile, il a fallu faire connaitre Hexagone FM à mes amis qui m’ont bien aidé pour arriver à obtenir les 120 heures/jour d’écoutes cumulées demandées par Radionomy pour exister. Par la suite et grâce au bouche à oreille, l’audience s’est développée. Un point important, certains auditeurs à travers le monde découvrent ma webradio car en tapant « France » sur google, on obtient souvent le mot « Hexagone » et par la suite « Hexagone FM ». C’est comme cela qu’ils découvrent ma webradio et les chansons les intéressants, ils deviennent fidèles. Actuellement, je tourne, en moyenne à plus de 250 heures cumulées journalières sur plus de 120 pays touchés. Il y a une stabilisation depuis quelques temps.

-Comment es tu parvenu à faire grandir l’audience de ta radio ?
Par deux raisons, d’abord par la thématique francophone de Hexagone FM, puis par le bouche à oreille d’amis vers leurs amis. Comme je l’expliquais, grâce à google, et les auditeurs découvrant cette webradio lui sont restés fidèles.

-Plus globalement, qu’est ce qu’il te manque aujourd’hui pour faire encore évoluer ta radio ?
Le point important actuellement est qu’il me faudrait du personnel bénévole comme un graphiste, une personne chargée du relationnel avec les producteurs et artistes. Cela me laisserait plus de temps pour rechercher de nouveaux auditeurs ainsi que pour faire plus de recherches sur des chansons dont certaines sont oubliées.

-Pour finir, parle nous un peu de toi ? Quel est ton âge ? dans quelle ville vis tu ? Quel est ton métier ?
Alors, je m’appelle Denis DURAND, je suis né en 1955 donc bientôt 60 ans. Je suis retraité de la Marine Nationale que j’ai quitté en 1992 pour me consacrer au métier de commercial musical de 1992 à 2005 (80 heures par semaine) d’abord à Brest puis à Nantes. Depuis 2006, je réside au Maroc, exactement à Meknès où je vis grâce à ma pension de La Marine. Malgré ce que je programme sur Hexagone FM, je suis un fana des Beatles, de Rock des années 70 (Deep Purple, Status Quo, Doctor Feelgood, etc….) mais aussi de la bonne chanson française à texte et particulièrement de Michel Corringe que j’ai bien connu mais qui nous a quitté en 2001. A part cela, j’attend le mois de Juin pour défendre l’équipe de France de football lors de la Coupe du Monde. Je m’intéresse aussi beaucoup à la politique, d’ailleurs, j’ai l’intention de présenter, sur l’antenne, les différents candidats à l’élection des conseillers consulaires qui aura lieu le 25 Mai. J’ai aussi un grand projet en tête mais là Top Secret.
________

Publicités

Publié le juillet 10, 2014, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :