Les Productions Fran-Pell à l’heure de Noël.

Capture d’écran 2015-01-21 à 10.39.11 « On n’a pas toujours les Noëls qu’on veut. On a bien souvent les Noëls qu’on peut »

Voilà le sage refrain d’une touchante chanson qui sera présentée pour la première fois à la radio jeudi. Une chanson remplie d’espoir pour un Noël de paix et de santé. Une chanson interprétée par Alain Dumas, Jean-Gilles Gadoury, Liana Adam(de enfants soleil) et une petite réfugiée syrienne arrivée à Granby en février dernier, Nadine Al Hasan.

15666472_1056392227840914_778141897_n-1«Cette chanson est du regretté compositeur belge Jean Vallée, explique Alain Dumas. Elle m’a été offerte par les productions FRAN-PELL. Sa version originale fait référence aux enfants qui vivent en zone de guerre, mais j’ai demandé à en adapter un couplet pour rejoindre aussi la cause des enfants malades. De toute façon, je trouve que dans les deux cas, il s’agit d’un combat pour la vie. »

Le porte-parole d’Enfants Soleil avait déjà en tête de faire appel à Jean-Gilles Gadoury pour l’enregistrement de la chanson. Il connaît le garçon de 11 ans depuis quelque temps déjà, ayant collaboré à divers projets avec lui, notamment au Téléthon Enfants Soleil. Résidant de Bedford, Jean-Gilles Gadoury livre actuellement un deuxième combat contre le cancer. «Il représente, en quelque sorte, tous les enfants malades sur cette chanson»

Didier Vanhaeren, des Productions FRAN-PELL a fait appel à l’organisme SERY pour dénicher un enfant qui pourrait représenter tous ceux qui sont victimes de violence. Il est tombé sous le charme de la petite Nadine, sept ans. Originaire de la ville de Edlib en Syrie, à une quinzaine de minutes d’Alep, elle a malheureusement été trop bien placée pour connaître les horreurs de la guerre.

Le petite Syrienne joindra également les rangs des Enfants Soleil au prochain téléthon, puisqu’elle souffre d’un dysfonctionnement important du foie et de la rate – une maladie qui s’appelle bêta-thalassemie majeure – et qui la force à recevoir des transfusions sanguines tous les mois.

ssssssssssssssssssssssssss«On n’a pas toujours les Noëls qu’on veut, c’est un peu un hymne à la vie, à la fragilité de la vie, dit Alain Dumas. Moi, j’ai la chance d’avoir des souvenirs extraordinaires de mes temps des Fêtes. Mais on n’a pas tous la même chance. Et, en fait, je crois qu’on apprécie davantage Noël quand on réalise qu’on n’a pas tout dans la vie.»

C’est l’artiste français Jean-Jacques Kira qui a importé cette chanson au Québec car il était un ami proche du chanteur Jean Vallée.

La chanson, enregistrée il y a environ dix semaines dans les studios des Productions FRAN-PELL, aura vocation de faire partie du grand projet Europe-Quebec 2017.

Cliquez pour visionner le clip

Publicités

Publié le décembre 22, 2016, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :