Archives Mensuelles: septembre 2016

Un premier clip pour Black Knight

Capture d’écran 2015-01-21 à 10.39.11Un clip à l’ambiance Live

Ces dernières semaines, le groupe belge Black Knight était très actif au niveau des concerts « live » mais aussi en studio pour satisfaire aux exigences des modalités de tournage de leur premier clip vidéo.

Le clip a été tourné en Belgique dans des conditions particulières car il réunit des plans séquences filmés avec drone, mais aussi en studio chroma Key et pour terminer, il a été tourné sur la scène du Titans Club pour donner au tournage le look « live » qui avait été déterminé à la base.

Je vous invite a découvrir quelques photos du tournage, mais aussi finalement a en découvrir le résultat final du titre « Clash Of Knight » dont la promotion mondiale débute en ce mois de septembre 2016.

CLIQUEZ POUR VISIONNER LE CLIP DE BLACK KNIGHT

 

Publicités

Doudoul : Le dernier clip « Les trois chatons »

Capture d’écran 2015-01-21 à 10.39.11 L’amour absolu des animaux

Une nouvelle fois sur la sellette, l’artiste Fantaisiste Doudoul est véritablement plein de ressources et d’énergie. Il nous revient avec un nouveau clip qui concrétise l’amour absolu qu’il porte aux animaux et à la cause de la défense animale à travers le monde.

capture-decran-2016-09-21-10-39-18 Pour son dernier clip, l’artiste à voulu nous faire pénétrer dans son monde particulier et son univers blotti au coeur de la belle Auvergne.

Il nous présente les acteurs animaliers qui rythment son quotidien et c’est avec grande fierté, qu’il se plaît à les mettre en scène.

Capture d'écran 2016-09-21 10.41.14.png

Doudoul est depuis des des décennies l’artiste qui surprend et qui fait le buzz à chaque fois.

C’est très particulier à l’homme qui avec sa sympathie arrive à vous convaincre et vous déconnecte d’une réalité parfois bien trop cruelle.

Plus que jamais Doudoul est égal à lui-même et après nous avoir régalé avec les « BZZZ BZZZ » de sa célèbre danse de l’abeille. Il nous persuade aujourd’hui de faire « Miaou Miaou »

Bravo à l’artiste Doudoul qui arrive avec autant de conviction, à nous faire retrouver notre âme d’enfant.

Cliquez pour visionner le clip

A la découverte de Bylliane

Capture d’écran 2015-01-21 à 10.39.11

Bylliane à la conquête du temps qui passe…

L’équipe de DVM Production est heureuse de vous faire découvrir à travers ces quelques lignes , le talent d’écriture de Bylliane

Parlez nous de vos activités d’auteur ?

J’ai commencé en 2009 à écrire des chansons lorsque j’ai rencontré Kévin Sainclair, un compositeur, qui m’a aidé à comprendre que je suis auteur-compositeur. Tout de suite, j’ai écris des chansons pour enfants et c’est ainsi que j’ai enregistré mon premier album « Les elfes en fêtes » avec lui au piano. De là, j’ai continué à écrire des chansons jusqu’au jour où j’ai rencontré Karine Ayello, chanteuse interprète, à qui l’on a proposé avec Hartmann Abbey, un ami co-auteur, de lui écrire un album.

p1370692Ce qui n’était pas prévu, c’est qu’en cours de route, dans la joie de faire son premier album, elle a écrit sa première chanson ! Moi qui ai eut tant de mal à trouver ma voie d’expression, je ne pouvais ni ne voulais lui imposer mes mots, c’est pourquoi, je l’ai poussé à écrire les siens. C’est ainsi qu’à travers sa rencontre, j’ai compris que je peux enseigner aux autres l’écriture des chansons.

Parallèlement, j’écris toujours et la quantité de chansons que j’écris m’ayant dépassé, j’ai entrepris d’écrire pour les autres. C’est ainsi que j’ai pris une bande dessiné d’Astérix et commencé à en imaginer les chansons puis les dialogues. Puis, j’ai inventé mes propres histoires pour y rajouter chansons et dialogues que j’écris ou co-écrit !

Quels sont vos thèmes de prédilections ?

Je dirai que j’apprécie n’importe quel thème du moment que je puisse le traité avec humour. Sauf peut être, la guerre. En effet, je me suis tellement battu avec moi-même pour trouver ma voie d’expression, que j’ai beaucoup de mal à traiter les thèmes relatifs à la violence. Cela doit bien être pourtant possible puisque Gérad Oury l’a fait, par exemple, avec « La grande vadrouille ». Pour moi, ce sera peut être pour plus tard !

p1370662Vous avez bcp de  cd à votre actif ?

Oh, j’en suis au tout début : J’ai enregistré mon premier album pour enfant « les elfes en fêtes » avec les voix de mes enfants et de mes nièces petites qui m’accompagnent – un beau souvenir car depuis, leurs voix ont muées – et celui de Karine Ayello « J’te dis tout » pour lequel j’ai été un peu la  « maman » de l’album. Le titre phare, du nom de l’album est d’ailleurs sur Youtube. C’est un texte qu’elle a choisi parmi tous ceux que je lui ai proposé.

D’où vous vient votre facilité d’écriture ?

Ah ! C’est une longue histoire : Comme je vous l’ai dit, je me suis battue pour trouvé ma voie d’expression : c’est-à-dire qu’enfant, à l’âge de 3 ans,, ma maîtresse a décidé de faire de moi une droitière en me tapant sur les doigts. Du haut de mes 3 ans, je ne l’ai pas laissé faire mais ce fut au prix d’une sorte de carapace que j’ai installée et qui m’a protégée. Celle-ci m’a permis de rester gauchère mais m’a empêchée d’apprendre correctement à écrire. En effet, dès que je suis arrivée en primaire, je ne pouvais porter mon attention sur mon écriture car elle m’en avait détournée et je faisais beaucoup de fautes d’orthographes. Plus tard, les thérapies, notamment l’hypnose et la somato-psycho-pédagogie dont je me suis faite praticienne m’ont permis de lever l’armure devenue obsolète.

Et depuis, mon écriture est comme une source intarissable qui me réveille la nuit si je n’écris pas le jour. Vous voyez, ça devait être important ma main gauche  pour que je décide de  refuser de grandir !

Vous écrivez pour des projets originaux ? Comme notamment des chansons de marins, ce n’est pas banal ?

Oui, tout d’abord, j’ai écris pour moi puis avec et pour Karine, puis pour des projets plus larges comme une comédie musicale pour enfant autour d’une histoire crée de toute pièce avec Hartmann Habbey.

Mais, habitant au bord du bassin d’Arcachon, cela m’a semblé une évidence d’écrire pour la mer dont j’apprécie la présence.

Par ailleurs cela m’a permis d’écrire sur des thèmes concrets et réels, comme « La mer poubelle » ou une chanson en hommage à Monsieur Eric « Tabarly » ou sur des thèmes plus légers comme « la pêche aux coques » ou « La turlutte » – ne vous y trompez pas, c’est le nom de la pêche à la seiche « la turlutte ». étant le nom de l’appât – … ça m’a aussi permis de rencontrer de nouveaux amis , musiciens et auteurs, comme Jake ,à qui j’ai appris l’écriture de chanson comme à Karine, et qui participe à ce projet de chansons de marins.

Vous avez un site web ?

Oui, vous pouvez me découvrir et me contacter sur mon site : bylliane.fr

p1370665

Le BUZZZ des 100.000 vues de Doudoul

Capture d’écran 2015-01-21 à 10.39.11

La danse de l’Abeille, le phénomène 2016

Nous revenons aujourd’hui sur l’artiste fantaisiste Doudoul, qui répond à notre entrevue à la suite de son succès phénomenal sur la toile, aussi bien en Europe qu’en Chine.

Capture d'écran 2015-06-12 15.33.45Doudoul , vous approchez du cap des 100000 vues, qu’est ce que ca vous inspire ?

Cela m’inspire que quand vous avez cette conviction sérieuse pour le bien de l’humanité, vous prenez le tempo du compteur comme baromètre avec la patience requise, à l‘époque où tout doit aller vite ce n’était pas évident d’éviter la tentation de passer à un autre titre de l’album beaucoup plus tôt.

 J’ai cette satisfaction de constater une prise de conscience grandissante chez le citoyen et les médias du danger que représente la disparition de l’abeille.  Doudoul ne présente que la partie ludique du comportement de cette résistante abeille noire.

 Je me suis ainsi fait « grand supporter » de cette espèce qui , pour bon nombre de scientifiques estiment que sa réintroductiondans les ruchers résoudraient beaucoup de causes sur sa disparition.

Racontez nous l’aventure médiatique de ce clip ?

Ce clip n’a pu se réaliser qu’en totale complicité avec mon équipe de tournage DVM Production. David et moi ,nous nous sommes connus dans les années 80. On se comprend très vite dans l’artistique. Très complémentaire, Je lui donne une conduite et lui est très créatif dans l’image.

En promo, l’émission d’HANOUNA TPMP m’a donné un sérieux coup d’pouce et DVM s’occupe des réseaux sociaux ainsi que GAB pour le Facebook.

 Capture d’écran 2015-03-17 à 08.22.04Dans le clip, il y a plein d’accessoires que vous avez décidé ? expliquez nous

Oui, ces accessoires ont de l’importance, me tiennent à cœur ! J’ai toujours pratiqué le sport ; encore à l’heure actuelle.

-Je suis randonneur, j’aime la montagne, un air sain de liberté.

-J’ai pratiqué le tennis et je regarde les tournois devant la télé.

-Le vélo dans l’Auvergne me comble : il y a des cols bien costauds ici !

Je suis présent lors des passages du Tour, Dauphiné Libéré, Paris-Nice.

-Alors il y a mes casquettes, écharpe ?

Celle du Clermont Foot, club de ligue2 dont je suis un inconditionnel supporter

-2 géantes boucles d’oreilles en mémoire de mon ancien club belge de D1 RAEC MONS disparu pour difficultés financières.

-En finale ma casquette RAFALE : ma passion des avions de chasses lors des meetings aériens.

Vous êtes classé dans le TOP 6 des auvergnats ayant créé le buzz ……..?

J’ai la satisfaction de constater que les apiculteurs auvergnats et adeptes prennent conscience que la réintroduction de l’Abeille noire est  une bonne direction pour la préservation de l’abeille, installations  de ruches dans les centres villes et me voilà dans le TOP6 des vidéos auvergnates ! OuaaaouhBzzz !

Quels sont vos projets ?

 D’abord, je pense à mes spectacles-animations pour enfants sur le thème de mon dernier album-CD.  Ensuite,après ces temps bien cruels vécus récemment, je pensais, pour ma prochaine sortie vidéo de porter mon choix sur la douceur : une petite histoire vécue chez moi lorsque nous avons recueilli une famille de 3 chatons et leur mère retrouvé affamés dans le jardin au retour de vacances !

Sortie sur YouTube le 15 septembre 2016. Titre »Les trois chatons » extrait de l’album »La Danse de l’Abeille »

www.doudoul.net

http://www.facebook.com/doudoulofficiel

 

A la découverte des Productions Fran Pell

Capture d’écran 2015-01-21 à 10.39.11Une production québécoise très active

Aujourd’hui, il nous est agréable de vous parler d’une production québécoise, active dans le domaine de l’art vivant et qui travaille avec professionnalisme et passion dans l’audio et le visuel

DSC02020Depuis combien de temps êtes vous implantée au Québec ?

Il y aura 8 ans au mois de novembre prochain, au début, nous étions installée sur la rive sud de Montréal à Saint-Hubert, désormais afin de travailler loin des turpitudes de la ville, nous sommes à Farhnam au coeur de la campagne québécoise.

Quels sont les domaines dans lesquels, vous travaillez ?

Ils sont multiples, mais surtout en audio pour les prises de son, mixage et mastering pour la réalisation de CD.
En vidéo pour la réalisation de clips publicitaires et artistiques mais aussi pour pour la captation et le montage de spectacles et de différents événements

Vous œuvrez avec des artistes québécois, mais aussi avec des artistes européens ?

Tout à fait, avec la technologie actuelle, nous avons la possibilité de travailler avec des artistes, chanteurs / musiciens d’Europe mais aussi d’ailleurs. C’est très plaisant et valorisant pour eux comme pour nous.

DSCF0062Comment pourriez-vous décrire le label de qualité des Productions Fran Pell ?

Toujours au service de l’artiste, telle est notre devise…

Votre spécialité, c’est le tournage de show musicaux, expliquez-nous comment ça se passe ?

Et bien ça se déroule en plusieurs étapes en fait.

Une production X nous contacte pour le captage d’un spectacle, ensuite à la demande de la production nous établissons le nombre de caméras nécessaires.

Puis,nous prenons connaissance des lieux afin de déterminer où seront placés les vidéastes et nous établissons un devis comprenant, captage, montage, réalisation du master et déplacement s’il y a lieu.
Le reste relève du lourd travail interne à la production et post-production

Quel est le principe des Editions Fran Pell ?

Veillez à ce que les œuvres soient déclarées et si l’auteur ou le compositeur n’est pas déclaré sur une plateforme de répartition de droits, veillez à ce que celui-ci touche ses droits. Et ensuite faire connaître les œuvres en les proposant à divers médias

Quels sont vos projets ?

Actuellement, nous sommes sous contrat avec le producteur de spectacles du casino de Montréal pour afin de réaliser le film de chaque spectacle mais aussi l’extrait de 15 secondes qui passe en PUB sur les chaines de télévision canadienne

PANNEAU-E_CC_81MANTE_CC_81