DVM Production co-producteur du film « Le souvenir de Stella »

Le Souvenir de Stella est un film de Science-Fiction d’Anticipation.

En cet été 2018, DVM Production renoue avec sa politique de co-production de divers film en court & long métrage ainsi que des documentaires.  Pour l’heure, nous sommes heureux de vous annoncer que nous sommes co-producteur du film « Le souvenir de Stella » et cela augure d’autres productions à court terme dans le 7 ème art.

Synopsis

L’histoire se déroule dans une société post-guerre en pleine régression, Stella fuit le centre de procréation dans lequel elle était enfermée. Elle se dirige vers une mystérieuse forêt, frontière naturelle de ce monde en déclin.

Quand ce projet doit-il voir le jour ?

Ce film verra le jour cet été ! Comme il ne reste plus que le mixage.L’idée est ensuite de l’inscrire dans des festivals, de le faire connaître, de le diffuser au plus grand nombre..

Pourquoi ce projet me tient-il à cœur ?

J’ai toujours voulu produire de la science-fiction pour donner vie à une problématique contemporaine à travers un futur plus ou moins lointain.

Ce film est peut-être le témoignage de notre temps. C’est ma vision pessimiste d’un futur potentiel. Je voulais vous montrer l’inconscience et la détermination de Stella. On est avec elle. On est même à sa place car tous ses souvenirs sont perçus par son œil, de manière subjective. C’est à travers ce regard que vous observez, tel des voyeurs, cette société en perdition. Elle incarne une femme libre dans sa tête mais enchaînée dans son corps. Elliot est un pion, tout comme Stella. Leur rencontre anodine permet de mettre en exergue deux personnages aux objectifs différents qui vont pourtant dans la même direction : ils cherchent tous les deux à atteindre la forêt interdite, lieu désigné comme toxique, qui pourtant incarne la liberté selon un groupuscule de résistants.

Aujourd’hui, je trouve qu’on régresse dans nos mentalités. On ne travaille pas assez notre mémoire pour se souvenir des nombreux combats qui ont permis à de nombreux individus d’être jugés plus justement que par la mort elle-même, aux femmes d’avorter, de voter, de travailler, et j’en passe. Notre mémoire c’est quelque chose d’essentiel, qu’elle soit à long ou à court terme. Il faut travailler sa mémoire. La mémoire est liée au temps. Dans le film Le souvenir de Stella, la mémoire est physique, elle est perceptible, on peut même la lire ! Pourtant les gens ont perdu la mémoire. La raison ? Ils ont perdu le principe essentiel d’humanité. Ce film est un film de point de vue. Celui de Stella. Celui de Elliot. Celui de la société. Celui du passé. Et celui du futur.

!

Publicités

Publié le juillet 17, 2018, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :